À propos

pourquoi <e-NumHist> ?

Le réseau d’entraide et d’échanges pédagogiques <e-NumHist> est né d’une r

éflexion commune à plusieurs actrices et acteurs de la formation numérique des historien·ne·s dans le supérieur autour de l’été 2017.

Enseignant tous les quatre dans le supérieur depuis plusieurs années, nous avons toutes et tous sollicité et été sollicités pour des conseils pédagogiques, des relectures de programmes, de bibliographie, etc., tant entre nous qu’avec d’autres collègues engagé·e·s dans le même type de formations.

Animant tous les quatre des blogs et carnets de recherche sur nos travaux et/ou nos enseignements, nous avons pris l’habitude de diffuser, sans forcement nous coordonner, certains de nos supports de cours, des programmes, des retours d’expériences…

Alors que les enseignements numériques et les incitations à l’innovation pédagogique commencent à se multiplier, il nous a semblé que ce type de démarche gagnerait à être un peu plus structuré pour profiter au plus grand nombre.

<e-NumHist> comment ça marche ?

En lançant ce projet – en avril 2018 – notre ambition première est permettre aux actrices et acteurs de l’enseignement des outils et cultures numériques en histoire de se constituer en réseau d’entraide et d’échanges pédagogiques.

Pour cela, avons pour le moment recours à trois instruments principaux :

ce carnet de recherche qui, pour le moment, vise principalement à publier des « retours d’expériences pédagogiques » et accompagner le lancement du réseau

une liste de discussion dont l’objectif est de fournir immédiatement un espace d’échange et d’entraide immédiate

une bibliographie collaborative dont le but est de recenser les ressources utiles aux activités pédagogiques relatives au numérique en histoire dans le supérieur.

L’ensemble doit permettre à celles et ceux qui le souhaitent de partager des supports de cours, des bases d’exercices corrigés, etc.  mais aussi, d’échanger des retours d’expériences, de demander des conseils précis, des exemples d’exercices, etc.

<e-NumHist> ce n’est qu’un début…

Pour démarrer et accompagner la constitution du réseau, nous avons lancé une petite enquête pour tenter de cartographier les enseignements numériques dispensés en histoire (ainsi qu’en histoire de l’art, archéologie et civilisations étrangères) dans le supérieur et en identifier les actrices et les acteurs (pour y répondre, si vous ne l’avez pas encore fait, c’est par ici).

Si pour le moment nous considérons que la meilleure façon de lancer l’initiative consiste dans une proposition minimale en termes d’infrastructures – nous vous incitons ainsi à déposer vos supports de cours, tutoriels, programmes, etc. dans vos hébergements préférés (du blog à youtube en passant par HAL, soundcloud ou Internet Archive) pour pouvoir ensuite les partager – l’un de nos objectifs à moyen/long terme est d’ouvrir un portail qui nous permettra de pérenniser l’hébergement des contenus, de jouer sur divers niveau de confidentialité des documents partagés (exercices, corrigés, etc.), etc.

Enfin, en lançant ce réseau « virtuel », nous n’oublions pas que, dans nos métiers, rien de vaut les rencontres « analogiques » pour échanger de façon plus ou moins formelle… Dès lors, une fois le réseau mis sur les rails, nous souhaitons organiser au moins un événement régulier (une fois par an ? tous les deux ans ?) en nous inspirant du fonctionnement des thatcamp/edcamp (non seulement des conférences, mais aussi des ateliers pédagogiques, des formations de formatrices et formateurs, etc.)

Intéressé·e·s par tout cela ? Saisissez-vous de nos trois premiers moyens d’échanges et d’entraîde… et entrons/restons en contact !

qui sommes-nous ?

Franziska Heimburger, historienne, est maîtresse de conférences en civilisation britannique à Paris-Sorbonne [plus d’infos | compte twitter]

Caroline Muller, historienne, est professeure agrégée à l’université de Reims Champagne-Ardenne  [plus d’infos | compte twitter]

Sébastien Poublanc, historien, est ingénieur de recherche contractuel humanités numériques à l’université Toulouse Jean-Jaurès (labex SMS) [plus d’infos | compte twitter]

Émilien Ruiz, historien, est maître de conférences en histoire contemporaine et humanités numériques à l’université de Lille [plus d’infos | compte twitter]

Contact

contact|at|e-numhist|point|net


Icons made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY